Du 29 octobre 2010 au 27 février 2011

La Forêt de mon rêve

Galerie d’art du Conseil général 13, Aix-en-Provence

Du 29 octobre 2010 au 27 février 2011
à la Galerie du Conseil général des Bouches-du-Rhône

21 bis Cours Mirabeau, 13100 Aix-en-Provence

Un catalogue de l’exposition a paru chez Silvana Editoriale, avec des textes de Gilbert Lascault, Jean-Christophe Averty, Marie-Laure Bernadac, Pascale Petit et Vincent Tuset-Anres & Nathalie Guimard.

D’abord, une constatation s’impose. La Forêt de mon rêve est des plus touffues. En dessinant les premiers contours de cette exposition, notre désir fût d’y évoquer le conte populaire et ses multiples affluents : récit fantastique, conte de fées, märchen... Point n’était question d’en entreprendre une nouvelle définition au regard des pratiques contemporaines, ni d’établir un corpus théorique qui serait venu se rajouter aux nombreuses analyses qui abondent en la matière. Mais plutôt d’en offrir une vision sensible et originale, nourrie d’une grande diversité de pratiques artistiques, de la photographie au dessin, en passant par la littérature, la sculpture et le cinéma.

Hansel et Gretel, Alice au pays des merveilles, Le Petit Poucet, Pinocchio, Le Petit Chaperon rouge... furent les premières références qui nous guidèrent. Des contes populaires qui ont inventé, en un sens, ces moments qui parsèment l’histoire de la littérature enfantine : la rencontre de l’enfant avec l’inconnu, son égarement dans une nature enchanteresse ou effrayante. Ces moments emplis de personnages maléfiques et de rêves obscurs. En germant, cette forêt nous ramenait notre enfance, nos propres souvenirs de lecture, souvenirs doux et terrifiants. Lorsque cette forêt s’est mise à pousser, nous fûmes surpris des mondes fourmillants qui s’offraient à notre exploration. Nous avons tiré la chevillette, et la bobinette cherra.

Dans le cadre de son année de programmation consacrée au monde de l’enfance, la Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône a invité Nathalie Guimard et Vincent Tuset-Anrès, directeurs de Fotokino, à assurer le commissariat de cette exposition.

Avec des œuvres de
Aline Ahond, Grégoire Alexandre, Alice Anderson, Stephan Balkenhol, Frédérique Bertrand, Louise Bourgeois, Olaf Breuning, Mat Collishaw, Daniel Depoutot, Gustave Doré, Marie Ducaté, Bernard Faucon, Anna Gaskell, Hervé Graumann, François Houtin, Colette Hyvrard, Laurent Le Deunff, Karen Louÿs, Bertrand Mandico, Lorenzo Mattotti, Corinne Mercadier, Sarah Moon, Muriel Moreau, Polixeni Papapetrou, Pamen Pereira, Renaud Perrin, Chloé Poizat, Noémie Privat, Françoise Quardon, Jean-Jacques Rullier, Kiki Smith, Ladislas Starewitch, Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger, Roland Topor, Janaina Tschäpe, Tim Walker.

Image ci-dessus : Tim Walker, Pastel Cats, courtesy Michaël Hoppen Gallery, Londres.