13 juin – 02 août 2015

Paul Cox

Aire de jeu

Vernissage samedi 13 juin 2015 à 11h

Exposition du 13 juin au 2 août,
du mercredi au dimanche de 14h à 18h30

Une journée avec Paul Cox dimanche 19 juillet : atelier + rencontre et lancement d’une publication inédite : "Petit théâtre alphabétique" !

Studio Fotokino
33 allées Léon Gambetta, Marseille 1er

Pour beaucoup, Paul Cox est une figure tutélaire des arts graphiques contemporains, revigorant régulièrement des pans entiers de la discipline. Ses séries d’affiches (pour l’Opéra de Nancy, le Théâtre Dijon Bourgogne, le Théâtre du Nord…), ses livres jeunesse ou livres d’artiste, marquent le paysage de la création graphique depuis une vingtaine d’années. Mais si Paul Cox pratique le graphisme, c’est à la manière de Schwitters ou Rodtchenko, expérimentant inlassablement et exécutant des va-et-vient constants avec les autres territoires de l’art. Créateur de décors et de costumes pour la scène, essentiellement avec le chorégraphe Benjamin Millepied (Casse-Noisette, Petrouchka…), il est également l’auteur de nombreuses installations qui mettent en place des modes de participation du visiteur, du mémorable Jeu de construction (Centre Pompidou, 2005), à la récente Plans (Frac Bourgogne, 2013), en passant par une Exposition à faire soi-même (Centquatre, 2008).

Nous concernant, voici la troisième exposition que nous proposons de son travail. En 2005, la centaine de dessins de Projection se faisait story-board d’un film d’animation abstrait. En août 2013, Flâneries présentait une série de 250 dessins reconstituant un paysage des environs de Marseille à 360°.

Aujourd’hui, cette Aire de jeu offre l’occasion de s’amuser de la polysémie du titre : c’est ici à la fois le lieu ludique que les enfants arpentent en tous sens, mais également l’espace scénique sur lequel danseurs et comédiens jouent leur rôle. Conçu comme un décor de spectacle, chacun peut déplacer et réagencer ce paysage découpé en plusieurs plans, comme il l’entend, le rendant différent chaque jour. Le jeu se fait de nouveau méthode de travail, mais aussi fondement du rapport entre artiste et spectateur. Sur cette aire, Paul Cox réunit ainsi arts graphiques et scénographie, pour le plus grand bonheur de ceux qui connaissent une facette ou l’autre de son talent multiple.

Pour prolonger sur papier son exposition, Paul Cox a imaginé un ouvrage à transformer en décor de théâtre. Ses livres se font rares, ne le laissez pas passer ! Dimanche 19 juillet à 17h30, rejoignez-nous pour le lancement festif de cette publication éditée par Fotokino, et pour la visite informelle de l’exposition en compagnie de l’artiste.

À l’occasion de l’exposition, nous publions un Fotokino illustré comprenant un entretien avec Paul Cox et une contribution de Joëlle Zask, philosophe, sur le sujet des aires de jeu. Impression en Riso, 3 couleurs, 8 pages, disponible au Studio.
À télécharger ici